Résultats trouvés pour "pralinette en vadrouille"

03 février 2014 ~ 0 Commentaire

la recette de Scally (elle-même ayant assisté à un atelier avec Christophe Felder, la chance!) mais j’ai modifié un peu les proportions données car ses rochers avaient l’air trop fondants à mon goût.Au niveau du goût la ressemblance avec les vrais est bluffante, Fabien me l’a immédiatement fait remarquer. Bon par contre l’enrobage n’est pas très joli, le travail du chocolat c’est définitivement pas mon truc lol…Je sais pas comment je fais mais je me retrouve toujours avec des paquets, je suis incapable de faire quelque chose de lisse!J’ai fait aussi des rochers au chocolat noir, ils prennent plus rapidement. Pour la conservation, le mieux c’est à température ambiante dans des boites hermétiques. Car après passage au frigo ils ont suffisamment durci pour ne plus fondre, mais si on les laisse au frais je trouve qu’ils ont tendance à sécher un peu.(Pour une dizaine de mini-rochers)- 90g de praliné- 160g de chocolat au lait- 30g de chocolat noir- pralin1) mettre dans une casserole 60g de chocolat au lait et le chocolat noir en morceaux et faire fondre au bain-marie2) retirer du feu lorsque les 3/4 du chocolat ont fondu et mélanger jusqu’à ce qu’il soit bien lisse3) ajouter le praliné et bien mélanger4) verser dans des petits moules en silicone et mettre au frigo 2 heures5) faire fondre 100g de chocolat au lait au bain-marie et ajouter ensuite du pralin6) tremper les rochers pour les enrober complètement puis tapoter pour enlever le surplus7) déposer sur une feuille de papier sulfurisé, laisser durcir à température ambiante puis mettre au frigo 1 heure">Rochers pralinés (façon Suchard) – Pralinette en vadrouille »0″ />Les rochers Suchard c’est mon péché mignon, j’adoooooore ça! Je me suis inspirée de la recette de Scally (elle-même ayant assisté à un atelier avec Christophe Felder, la chance!) mais j’ai modifié un peu les proportions données car ses rochers avaient l’air trop fondants à mon goût.Au niveau du goût la ressemblance avec les vrais est bluffante, Fabien me l’a immédiatement fait remarquer. Bon par contre l’enrobage n’est pas très joli, le travail du chocolat c’est définitivement pas mon truc lol…Je sais pas comment je fais mais je me retrouve toujours avec des paquets, je suis incapable de faire quelque chose de lisse!J’ai fait aussi des rochers au chocolat noir, ils prennent plus rapidement. Pour la conservation, le mieux c’est à température ambiante dans des boites hermétiques. Car après passage au frigo ils ont suffisamment durci pour ne plus fondre, mais si on les laisse au frais je trouve qu’ils ont tendance à sécher un peu.(Pour une dizaine de mini-rochers)- 90g de praliné- 160g de chocolat au lait- 30g de chocolat noir- pralin1) mettre dans une casserole 60g de chocolat au lait et le chocolat noir en morceaux et faire fondre au bain-marie2) retirer du feu lorsque les 3/4 du chocolat ont fondu et mélanger jusqu’à ce qu’il soit bien lisse3) ajouter le praliné et bien mélanger4) verser dans des petits moules en silicone et mettre au frigo 2 heures5) faire fondre 100g de chocolat au lait au bain-marie et ajouter ensuite du pralin6) tremper les rochers pour les enrober complètement puis tapoter pour enlever le surplus7) déposer sur une feuille de papier sulfurisé, laisser durcir à température ambiante puis mettre au frigo 1 heure

Lire la suite

03 février 2014 ~ 0 Commentaire

cette tarte qu’elle a réalisée sans noter les proportions. Je me suis donc mise à la quête d’une recette précise de pumpkin pie, mais rien de ce que j’ai trouvé sur le Net ne m’a vraiment emballée. Et puis j’ai eu l’idée de chercher sur le site de la grande prêtresse américaine de la pâtisserie, Martha Stewart, tant qu’à faire autant aller à la source! Je suis tombée sur cette recette. Là voici donc traduite et convertie en grammes (je trouve le système de cups super imprécis!).Manque de bol il me manquait le lait concentré, donc en remplacement j’ai mis de la crème liquide. J’ai utilisé du potimarron, un cousin très proche du potiron, que j’achète tout au long de l’hiver pour me concocter de bonnes purées (on n’en utilise finalement pas tant que ça pour réaliser la tarte, vous allez vous retrouver avec du rab). La quantité d’épices est indicative car chez moi on mange épicé de manière générale, donc j’ai été généreuse (Martha préconise d’utiliser aussi des clous de girofle et du piment, de mon côté j’ai choisi d’ajouter du gingembre et de la cannelle). Pour la pâte sablée j’ai revisité la recette de Pierre Hermé en incorporant des éclats de noix de pécan, et en remplaçant une partie de la farine par de la farine de châtaigne. Et je n’en ai pas eu le temps mais mon petit doigt me dit que cette tarte sera encore meilleure servie avec le glaçage du carrot cake…Je l’ai réalisée pour mon papounet qui aime beaucoup le potiron et il a adoré. Fabien aussi a beaucoup aimé, mais lui l’a préférée tiède. Une bien bonne recette que j’ai hâte de refaire en l’adaptant à mon régime spécial pour pouvoir y goûter :p(Pour 8 personnes)- 400g de purée de potimarron (ou de potiron)- 4 œufs- 150g de cassonade- 95g de sucre glace- 300g de lait concentré non sucré (ou de crème liquide)- 150g de beurre mou- 165g de farine de blé- 85g de farine de châtaigne- 1 pincée de sel- 30g d’amandes en poudre- 1 CS de Maïzena- une vingtaine de noix de pécan- 2 pincées de sel- 1cc de quatre-épices- 3 pincées de gingembre- 1cc d’extrait de vanille- 1cc de cannelleLa pâte sablée aux éclats de noix de pécan1) mixer quelques secondes les noix de pécan pour obtenir de tous petits éclats2) travailler au batteur le beurre mou jusqu’à obtenir une pommade3) ajouter le sucre glace et battre un peu, puis incorporer les amandes en poudre, le sel et les éclats de noix de pécan, et battre jusqu’à obtenir un mélange homogène4) battre légèrement 1 œuf à la fourchette, l’ajouter à la préparation et battre un peu5) ajouter enfin la farine de blé et la farine de châtaigne, battre à petite vitesse et arrêter immédiatement dès qu’elle est incorporée. Former alors une boule et la mettre dans du papier film transparent6) beurrer les bords d’un grand moule à tarte et disposer un rond de papier sulfurisé7) étaler la pâte au fond du moule avec les doigts et former les bords (on peut congeler le surplus)8) mettre au frigo au moins 3 heuresLa garniture au potimarron1) couper le potimarron en deux avec un très bon couteau2) vider les graines d’une des moitiés, la mettre dans un faitout rempli d’un fond d’eau, couvrir et faire cuire à feu moyen environ 25 minutes (la peau doit commencer à se détacher toute seule et la chair doit devenir très molle)3) prélever 400g de purée de potimarron refroidie4) ajouter 3 œufs et fouetter au batteur5) ajouter la cassonade, le sel, la Maïzena, l’extrait de vanille, les épices et le lait concentré non sucré, en fouettant bien entre chaque ajout (la préparation est liquide, c’est normal)Montage1) faire cuire la pâte à blanc 10 minutes à 180°6) verser la garniture au potimarron et refaire cuire environ 45-50 minutes (elle doit être relativement ferme au toucher et légèrement dorée)7) servir la tarte froide ou légèrement tiédie On part de ça…….pour arriver à ça La crousti-pâte aux éclats de noix de pécan">Pumpkin pie (de Martha Stewart) – Pralinette en vadrouille »0″ />Il n’y a pas longtemps Titite m’avait donné envie avec cette tarte qu’elle a réalisée sans noter les proportions. Je me suis donc mise à la quête d’une recette précise de pumpkin pie, mais rien de ce que j’ai trouvé sur le Net ne m’a vraiment emballée. Et puis j’ai eu l’idée de chercher sur le site de la grande prêtresse américaine de la pâtisserie, Martha Stewart, tant qu’à faire autant aller à la source! Je suis tombée sur cette recette. Là voici donc traduite et convertie en grammes (je trouve le système de cups super imprécis!).Manque de bol il me manquait le lait concentré, donc en remplacement j’ai mis de la crème liquide. J’ai utilisé du potimarron, un cousin très proche du potiron, que j’achète tout au long de l’hiver pour me concocter de bonnes purées (on n’en utilise finalement pas tant que ça pour réaliser la tarte, vous allez vous retrouver avec du rab). La quantité d’épices est indicative car chez moi on mange épicé de manière générale, donc j’ai été généreuse (Martha préconise d’utiliser aussi des clous de girofle et du piment, de mon côté j’ai choisi d’ajouter du gingembre et de la cannelle). Pour la pâte sablée j’ai revisité la recette de Pierre Hermé en incorporant des éclats de noix de pécan, et en remplaçant une partie de la farine par de la farine de châtaigne. Et je n’en ai pas eu le temps mais mon petit doigt me dit que cette tarte sera encore meilleure servie avec le glaçage du carrot cake…Je l’ai réalisée pour mon papounet qui aime beaucoup le potiron et il a adoré. Fabien aussi a beaucoup aimé, mais lui l’a préférée tiède. Une bien bonne recette que j’ai hâte de refaire en l’adaptant à mon régime spécial pour pouvoir y goûter :p(Pour 8 personnes)- 400g de purée de potimarron (ou de potiron)- 4 œufs- 150g de cassonade- 95g de sucre glace- 300g de lait concentré non sucré (ou de crème liquide)- 150g de beurre mou- 165g de farine de blé- 85g de farine de châtaigne- 1 pincée de sel- 30g d’amandes en poudre- 1 CS de Maïzena- une vingtaine de noix de pécan- 2 pincées de sel- 1cc de quatre-épices- 3 pincées de gingembre- 1cc d’extrait de vanille- 1cc de cannelleLa pâte sablée aux éclats de noix de pécan1) mixer quelques secondes les noix de pécan pour obtenir de tous petits éclats2) travailler au batteur le beurre mou jusqu’à obtenir une pommade3) ajouter le sucre glace et battre un peu, puis incorporer les amandes en poudre, le sel et les éclats de noix de pécan, et battre jusqu’à obtenir un mélange homogène4) battre légèrement 1 œuf à la fourchette, l’ajouter à la préparation et battre un peu5) ajouter enfin la farine de blé et la farine de châtaigne, battre à petite vitesse et arrêter immédiatement dès qu’elle est incorporée. Former alors une boule et la mettre dans du papier film transparent6) beurrer les bords d’un grand moule à tarte et disposer un rond de papier sulfurisé7) étaler la pâte au fond du moule avec les doigts et former les bords (on peut congeler le surplus)8) mettre au frigo au moins 3 heuresLa garniture au potimarron1) couper le potimarron en deux avec un très bon couteau2) vider les graines d’une des moitiés, la mettre dans un faitout rempli d’un fond d’eau, couvrir et faire cuire à feu moyen environ 25 minutes (la peau doit commencer à se détacher toute seule et la chair doit devenir très molle)3) prélever 400g de purée de potimarron refroidie4) ajouter 3 œufs et fouetter au batteur5) ajouter la cassonade, le sel, la Maïzena, l’extrait de vanille, les épices et le lait concentré non sucré, en fouettant bien entre chaque ajout (la préparation est liquide, c’est normal)Montage1) faire cuire la pâte à blanc 10 minutes à 180°6) verser la garniture au potimarron et refaire cuire environ 45-50 minutes (elle doit être relativement ferme au toucher et légèrement dorée)7) servir la tarte froide ou légèrement tiédie On part de ça…….pour arriver à ça La crousti-pâte aux éclats de noix de pécan

Lire la suite

Délices du jour |
Travaux Pratiques Encadrés |
Gingembreetcitronvert |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cook'In cuisine à domi...
| Sunny kitchen
| Lacuisinedesfemmes